« Nous avons voulu humilier la CIA », expliquent les jeunes hackers du collectif CWA

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

+1 Clin d'œil

***

LE LOUP ET L'AGNEAU

Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)



La raison du plus fort est toujours la meilleure :
            Nous l'allons montrer tout à l'heure.
            Un Agneau se désaltérait
            Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun, qui cherchait aventure,
       Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
            Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
Sire, répond l'Agneau, que Votre Majesté
            Ne se mette pas en colère ;
            Mais plutôt qu'elle considère
            Que je me vas désaltérant
                         Dans le courant,
            Plus de vingt pas au-dessous d'Elle ;
Et que par conséquent, en aucune façon,
            Je ne puis troubler sa boisson.
Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
       Reprit l'Agneau ; je tette encor ma mère
            Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
       Je n'en ai point. C'est donc quelqu'un des tiens :
            Car vous ne m'épargnez guère,
            Vous, vos Bergers et vos Chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge."
           Là-dessus, au fond des forêts
            Le loup l'emporte et puis le mange,
            Sans autre forme de procès.

A raconter aux enfants en intervertissant la voix du loup avec celle de l'agneau.
Ca les fait bien rigoler en général.

De quoi ont-ils peur ? de represailles apres un crakage espiegle ? Pourtant quand John Brennan et ses collégues crackent des emails et espionnent Merkel avec de vils intentions ils ne leur arrivent rien que je sache !

pardon...2 poids 2 mesures...ah oui j'oubliais c'est vrai

Merci .. les mecs!!

pour leur techos ils le font mais ne doutons pas que les divers services de renseignement ont un accès super-admin sur les serveurs ...

  • Nouveau
  • 24/10/2015 09:25
  • Par

Je rêve tous les jours qu'un jour des super haker feront exploser tout le système, toutes les données bancaires, tous les data center, le facedebouc, le twiter et toutes les autres conneries qui font que les gens se referment sur eux même et que les puissants restent intouchables.

Pour s'en débarrasser, c'est simple: il suffit de ne pas les utiliser. Personne ne vous oblige à utiliser ces services.

oui Duduche,mais parait il que les futures declarations d'impots vont devoir etre faites "en ligne???

en ce qui me concerne,je considere cela comme un abus de pouvoir!!!

Tiens, le nihilisme tendance black bloc est de sortie.

Soyez rassuré: en allant sur ce site, on ne vous demandera jamais de créer au préalable un compte Facebook, Twitter, Instagram&co!

https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-laughing.gif" alt="Rigolant" title="Rigolant" />

Et ne serait-ce pas un abus de pouvoir, d'être obligé de passer par la poste, d'acheter un timbre et une enveloppe, et de devoir mettre sa lettre à la poste pour faire parvenir sa déclaration d'impôts? Ca fait pourtant plus de démarches à effectuer!

En effet, le but est que 100℅ des déclarations se fassent en ligne.

En dehors des pb de sécurité informatique qui sont faibles  dans ce cas précis, ainsi que les risques induis   (je parle en connaissance de cause pour avoir travaillé dans la sécurité informatique pendant près de 10 ans et travailler maintenant au ministère des finances), le problème principal c'est l'égalité de l'accès à internet lié soit à l'implantation sur le territoire (certains n'ont pas d'accès du tout) ou soit pour certaines catégories (personnes agées, personne n'utilisant pas internet par choix ou autre ).

Et je ne parle pas de l'emploi et du fait qu'un robot ne puisse pas répondre à un humain parlant mal le français par exemple.

malheureusement maintenant ça devient de plus en plus dur de passer à travers : ils implémentent des "trackers" sur les sites qui font que personnes (ou peu) ne passe(nt) à travers.

et forcer les gens à passer par internet c'est pas un abus de pouvoir ?

Diminuer les effectifs, fermer sur des heures d'ouverture, ou parfois 1 ou 2 journées par semaine et finalement fermer entièrement les services dans certaines régions dans le but de forcer les gens à passer par internet (à moins de faire 2 heures de route) c'est pas un abus de pouvoir ?

"  hacker, si tu tombes, un hacker sort de l'ombre à ta place !" 

Il faut leur accorder le droit d'asile .

En France, il ne faut pas y compter mais peut-etre au Canada .

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous