Albert Einstein avait trouvé le secret du bonheur

Par

Ou du moins, il avait rédigé une note en ce sens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ou du moins, il avait rédigé une note en ce sens, révèle Le Monde. En 1922, le grand physicien, déjà célèbre pour la théorie de la relativité, donnait des conférences au Japon. Selon Le Monde, dans un hôtel de Tokyo, Einstein aurait donné à un coursier, en guise de pourboire, deux notes en allemand, sur l’une desquelles on peut lire : « Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès qui implique une agitation permanente. » Les deux notes doivent être vendues aux enchères à Jérusalem, mardi 24 octobre.