Un représentant unique peut-être nommé pour diriger la Catalogne

Par

Le président de la Catalogne Carles Puigdemont perdra tous ses pouvoirs et cessera d'être rémunéré une fois voté l'article 155 de la Constitution espagnole qui permettra d'instaurer une gestion directe de la région par le gouvernement central, a déclaré lundi la vice-Présidente du gouvernement espagnol.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID/LONDRES (Reuters) - Le président de la Catalogne Carles Puigdemont perdra tous ses pouvoirs et cessera d'être rémunéré une fois voté l'article 155 de la Constitution espagnole qui permettra d'instaurer une gestion directe de la région par le gouvernement central, a déclaré lundi la vice-Présidente du gouvernement espagnol.