Le gouvernement tchèque échappe à une motion de censure

Par
Plusieurs milliers de Tchèques ont manifesté vendredi soir à Prague, après le rejet d'une motion de censure de l'opposition, qui accuse le Premier ministre Andrej Babis d'avoir cherché à entraver l'enquête pour fraude dont il fait l'objet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PRAGUE (Reuters) - Plusieurs milliers de Tchèques ont manifesté vendredi soir à Prague, après le rejet d'une motion de censure de l'opposition, qui accuse le Premier ministre Andrej Babis d'avoir cherché à entraver l'enquête pour fraude dont il fait l'objet.