Téhéran réfute les accusations de Washington sur son arsenal chimique

Par
L'Iran a démenti vendredi avoir caché l'existence d'un programme d'armement chimique, réfutant des accusations lancées la veille par les Etats-Unis.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

DUBAI (Reuters) - L'Iran a démenti vendredi avoir caché l'existence d'un programme d'armement chimique, réfutant des accusations lancées la veille par les Etats-Unis.

"Une fois de plus, les Etats-Unis lancent des accusations sans fondement à l'encontre de l'Iran (...) qui dément fermement", a déclaré Bahram Qasemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

S'exprimant jeudi lors d'une conférence organisée au siège de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), le délégué américain Kenneth Ward a accusé Téhéran de dissimuler certaines de ses capacités militaires.

Bahram Qasemi estime que les Etats-Unis cherchent ainsi à faire oublier leur soutien à Israël qui continue de développer son arsenal chimique.

Israël n'a jamais confirmé ni démenti posséder des armes de destruction massive.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale