Israël: pourquoi le Likoud et Nétanyahou «ont échoué»

Par

Emmanuel Navon, politologue et membre du Likoud, fait le bilan des élections israéliennes et du résultat désastreux pour la droite de la fusion des listes du parti de Nétanyahou et de celui de Lieberman. Le succès surprise du centriste Lapid est «sans précédent», note-t-il, dénonçant une «campagne mal menée» par le Likoud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le succès du centriste libéral Yaïr Lapid, dont le parti est arrivé à la deuxième place lors des élections législatives israéliennes du 22 janvier (notre article ici), est-il durable ? Le Likoud est-il menacé à terme par la permanence d'un centre fort et l’essor des partis religieux ? Professeur de science politique à l’université de Tel-Aviv et candidat à la primaire du Likoud, Emmanuel Navon dresse le bilan de l'élection israélienne. Il souligne l’effet désastreux de la fusion de la liste de son parti avec celle d'Avigdor Lieberman, le leader de la formation d'extrême-droite Israël Beitenou. Très affaibli mais tout de même arrivé en tête, Benjamin Nétanyahou devrait pourtant être en mesure de former le prochain gouvernement. Entretien.