Ankara stigmatise la décision US d'ouvrir une ambassade à Jérusalem en mai

Par
La Turquie a vivement critiqué samedi la décision des Etats-Unis de transférer au mois de mai leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, estimant que cette mesure était prise au mépris des Nations unies et de l'Organisation de la conférence islamique (OCI).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANKARA (Reuters) - La Turquie a vivement critiqué samedi la décision des Etats-Unis de transférer au mois de mai leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem, estimant que cette mesure était prise au mépris des Nations unies et de l'Organisation de la conférence islamique (OCI).