Avec l’Italie, la finance panique face au coronavirus

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après avoir nagé dans l’insouciance pendant plus d’un mois, les marchés financiers se sont mis en mode panique. La progression spectaculaire du coronavirus en Corée du Sud, et surtout en Italie pendant le week-end, a soudain fait prendre conscience que l’épidémie était loin d’être cantonnée à la Chine, loin d’être en phase descendante comme ils l’avaient espéré.