Vers un nouveau référendum en Ecosse d'ici mai 2021-Sturgeon

Par
L'Ecosse devrait organiser un nouveau référendum sur la question de l'indépendance avant la fin de la législature en cours en mai 2021, a déclaré mercredi la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

EDIMBOURG (Reuters) - L'Ecosse devrait organiser un nouveau référendum sur la question de l'indépendance avant la fin de la législature en cours en mai 2021, a déclaré mercredi la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon.

"Il faudrait proposer, avant la fin de la législature actuelle (NDLR, au parlement écossais), le choix entre le Brexit et une Ecosse indépendante, qui soit membre de l'Union européenne", a-t-elle dit devant les députés écossais à Holyrood (dans Edimbourg).

Elle a annoncé qu'elle préparerait un projet de loi en ce sens d'ici la fin de l'année.

A ce stade, l'autorisation du parlement britannique n'est pas nécessaire, a dit Nicola Sturgeon, ajoutant qu'elle le deviendrait, à terme, "afin de dissiper tout doute et toute contestation quant à notre aptitude à adopter le texte de loi instaurant un référendum sur l'indépendance".

Pressée par sa formation nationaliste, le SNP (Parti national écossais), de tracer une voie claire vers une accession à l'indépendance, Nicola Sturgeon a expliqué que le Brexit risquait de marginaliser un peu plus l'Ecosse.

"Nous sommes rejetés vers les marges, mis sur la touche au sein d'un Royaume-Uni de plus en plus à l'écart sur la scène internationale. L'indépendance, par contraste, nous permettra de préserver notre rang en Europe", a-t-elle argumenté. "Nous avons besoin d'une assise plus solide sur laquelle bâtir notre avenir en tant que pays".

L'Ecosse a rejeté l'indépendance lors du référendum tenu le 18 septembre 2014. Le "non" à l'indépendance l'avait emporté par 55,3%, contre 44,7% de "oui".

Le porte-parole de la Première ministre britannique Theresa May a réagi mercredi aux propos de Nicola Sturgeon en rappelant qu'un référendum avait déjà eu lieu en Ecosse, en 2014, et que son résultat devait être respecté.

Tout comme l'Irlande du Nord, les Écossais ont voté par ailleurs contre le Brexit lors du référendum britannique du 23 juin 2016. L'Angleterre et le Pays de Galles ont voté majoritairement pour le Brexit.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale