La Russie doute de la fiabilité des propos de Ioulia Skripal

Par
La Russie a fait part de ses doutes sur les premières déclarations faites à la presse britannique par Ioulia Skripal, la jeune femme empoisonnée en compagnie de son père, un ex-membre des services secrets russes, par un agent neurotoxique début mars en Angleterre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - La Russie a fait part de ses doutes sur les premières déclarations faites à la presse britannique par Ioulia Skripal, la jeune femme empoisonnée en compagnie de son père, un ex-membre des services secrets russes, par un agent neurotoxique début mars en Angleterre.