Les Etats-Unis expulsent deux diplomates vénézuéliens

Par
Le département d'Etat américain a annoncé mercredi avoir donné 48 heures à deux diplomates vénézuéliens pour quitter les Etats-Unis, décision qui fait suite à l'expulsion de deux diplomates américains du Venezuela.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

WASHINGTON (Reuters) - Le département d'Etat américain a annoncé mercredi avoir donné 48 heures à deux diplomates vénézuéliens pour quitter les Etats-Unis, décision qui fait suite à l'expulsion de deux diplomates américains du Venezuela.

Sont expulsés le chargé d'affaires de l'ambassade du Venezuela à Washington ainsi que le consul général adjoint en poste à Houston.

"Il s'agit d'une mesure de réciprocité après la décision du régime Maduro de déclarer personae non gratae le chargé d'affaires et le chef de mission adjoint de l'ambassade des Etats-Unis à Caracas", a indiqué le département d'Etat.

Ces expulsions constituent la dernière étape en date de l'escalade de la tension entre les deux pays, après l'instauration de nouvelles sanctions par les Etats-Unis contre Caracas, dans la foulée de l'élection présidentielle vénézuélienne, dont Washington a contesté l'équité.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs pays d'Amérique latine ont estimé que l'élection de dimanche dernier, qui a vu la réélection de Nicolas Maduro dans un fauteuil, n'avait pas respecté les critères démocratiques.

Le président américain, Donald Trump, a imposé lundi des sanctions contre le Venezuela, à quoi Nicolas Maduro a répliqué mardi en accusant le chargé d'affaires américain, Todd Robinson, de tremper dans une "conspiration militaire". Lui et un autre diplomate ont eu dès lors 48 heures pour quitter le Venezuela.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale