Londres menace de réclamer un remboursement pour Galileo

Par
Le Royaume-Uni a averti jeudi l'Union européenne qu'il réclamerait le remboursement de l'argent qu'il a investi - jusqu'à un milliard de livres, soit 1,14 milliard d'euros -, dans le projet Galileo si les Européens continuent d'obliger les entreprises britanniques à se retirer du système de positionnement par satellites.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni a averti jeudi l'Union européenne qu'il réclamerait le remboursement de l'argent qu'il a investi - jusqu'à un milliard de livres, soit 1,14 milliard d'euros -, dans le projet Galileo si les Européens continuent d'obliger les entreprises britanniques à se retirer du système de positionnement par satellites.