Assange inculpé pour espionnage, danger majeur pour la liberté d’informer

Par

Le département de la justice américain vient de révéler 17 nouvelles charges contre Julian Assange. Le fondateur de WikiLeaks est inculpé au nom de la loi sur l’espionnage de 1917. Aux États-Unis, pays du sacro-saint premier amendement, jamais un éditeur n’avait été poursuivi pour ces motifs. Il s’agit d’une attaque en règle de l’administration Trump contre la liberté d’informer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis), de notre correspondant.–  Le Daily Beast, un site d’information, a tout résumé en une phrase : « Pour la première fois dans l’histoire moderne des États-Unis, le gouvernement a inculpé un éditeur pour avoir révélé des informations classifiées. »