Des républicains new style entament la campagne présidentielle de 2012

Par
Avec une dizaine de candidats, la course aux primaires républicaines est déjà bien entamée aux Etats-Unis. Certains postulants affirment des positions très à droite dont certaines sont en contradiction avec l'idéologie des décennies précédentes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme le chantait Bob Dylan, «The times, they are a-changin' » (les temps changent). Durant la dernière décennie, et même antérieurement, on pouvait compter sur les candidats républicains aux Etats-Unis pour être de solides chrétiens, interventionnistes et militaristes, dévoués au culte du président de la Réserve fédérale Alan Greenspan, de farouches défenseurs des baisses d'impôts, mais guère mobilisés sur le déficit budgétaire que le dernier président, George W. Bush, avait explosé avant même la crise financière mondiale.