L'Allemagne redoute un face-à-face avec la France

Par

Le départ du Royaume-Uni pose un gros problème à Angela Merkel. Elle perd un allié libéral de taille qui laisse l'Allemagne isolée face à une Europe du Sud encline à d'autres politiques. Elle se retrouve seule dans un face-à-face avec la France qu'elle ne souhaite pas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.-  Après le départ des Britanniques de l’Union européenne, quel attelage va gouverner l’Europe ? Et dans quel sens se dirigera-t-il ? Au lendemain du Brexit, l’heure est certes à l’expression des regrets, aux appels au calme et à l’établissement de calendriers de « sortie de crise » bien remplis. Mais derrière la crispation de la Commission européenne sur les procédures de négociation avec le Royaume-Uni ou encore les déclarations attristées de François Hollande et Angela Merkel, se dissimule à peine cette question fondamentale : quelle va être la direction politique de l’Europe sans le Royaume-Uni ?