Après une éclipse en 2014, El Niño revient encore plus fort

Par

Annoncé pour l'hiver 2014, puis disparu de manière imprévue l'été dernier, El Niño, l'enfant terrible du climat, fait un retour fracassant et menace de battre des records.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette fois, les scientifiques en sont sûrs (ou presque) : un El Niño de grande ampleur se prépare, comparable à celui de 1997-98 – le plus important des cinquante dernières années –, sinon plus fort. Bill Patzert, climatologue à la Nasa, parle d’un « événement Godzilla » et affirme, sur le site du Los Angeles Times, que le réchauffement des eaux de surface du Pacifique à l’ouest du Pérou, l’un des principaux signaux annonciateurs d’El Niño, est « plus fort qu’en 1997 ».