Le mausolée de Franco, cet héritage qui empoisonne l’Espagne

Par Laura Guien

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Préparez-vous à travailler cet été », avait lancé en off le dirigeant socialiste Pedro Sánchez au mois de juin, s’adressant à des journalistes travaillant sur la question de l’exhumation de Franco de son mausolée. Deux mois de plus auront néanmoins été nécessaires au chef du gouvernement socialiste pour blinder les premières formalités légales de cette délicate opération historique et politique, votée vendredi.