Hongrie: Les fondations Soros se tournent vers la justice européenne

Par
Le réseau Open Society Foundations (OSF), fondé par le milliardaire américain d'origine hongroise George Soros, a annoncé lundi qu'il allait contester devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg la législation hongroise faisant de l'aide aux immigrés clandestins un délit pénal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BUDAPEST (Reuters) - Le réseau Open Society Foundations (OSF), fondé par le milliardaire américain d'origine hongroise George Soros, a annoncé lundi qu'il allait contester devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg la législation hongroise faisant de l'aide aux immigrés clandestins un délit pénal.