Au Brésil, l’élection de Bolsonaro serait «pire qu’un retour aux années de plomb»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Spécialiste de l’histoire contemporaine du Brésil, Maud Chirio se prépare à assister ce dimanche 28 octobre à la victoire du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro à l’élection présidentielle. « Si Fernando Haddad [le candidat du parti travailliste (PT) de Lula – ndlr] venait à l’emporter, ce qui apparaît improbable mais encore possible, je crains un coup d’État, les électeurs de Bolsonaro étant appelés à occuper la rue, ce qui veut dire des émeutes, des violences et probablement une intervention militaire rapide. »