Le parti du premier ministre indien cherche un second souffle

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bangalore (Inde).– « Et s’il n’était pas réélu ? » C’est un sentiment diffus, devenu sujet de discussion parmi les Indiens : Narendra Modi est dans une mauvaise passe. La dernière étude Mood of the Nation a jeté une lumière froide sur le phénomène. À la question « Qui voudriez-vous comme prochain premier ministre en 2024 ? », 24 % des sondés répondent Narendra Modi, contre 66 % un an plus tôt. Du jamais vu, même si, faute d’opposant, le premier ministre indien reste le premier choix des sondés.