La FIDH demande la libération de l'opposant bahreïni Nabil Rajab

Par
La Fédération internationale des droits de l'Homme a demandé vendredi au gouvernement de Bahreïn de libérer son secrétaire général adjoint, Nabil Rajab, opposant chiite bahreïni poursuivi depuis 2011 par la justice du royaume et condamné en juillet dernier à deux ans de prison.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Fédération internationale des droits de l'Homme a demandé vendredi au gouvernement de Bahreïn de libérer son secrétaire général adjoint, Nabil Rajab, opposant chiite bahreïni poursuivi depuis 2011 par la justice du royaume et condamné en juillet dernier à deux ans de prison.