Ukraine : le port d’Odessa, privé de grand large, devient terre d’arrivée des réfugiés

La destruction d’une bonne partie des infrastructures énergétiques par les bombardements russes a plongé les habitants dans le noir. Freinée par la quasi-mise à l’arrêt de ses activités portuaires, la ville se réinvente en lieu d’accueil des déplacés internes du sud du pays, et échafaude des parades face à la guerre qui dure.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Odessa (Ukraine).– Au bout d’une jetée, qui barre d’un trait l’une des nombreuses plages d’Odessa, Vitaly et Tanya ont tendu leurs lignes de pêche dans la mer Noire. C’est elle qui a le démon du poisson, et qui entraîne son mari, plus taciturne sous son bonnet rouge.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal