La Birmanie critique Bill Richardson après sa démission

Par
Le gouvernement birman a estimé jeudi que le diplomate américain Bill Richardson, qui a annoncé son retrait de la commission internationale sur les Rohingyas créée par les autorités birmanes, ne visait en fait qu'à servir ses propres intérêts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN (Reuters) - Le gouvernement birman a estimé jeudi que le diplomate américain Bill Richardson, qui a annoncé son retrait de la commission internationale sur les Rohingyas créée par les autorités birmanes, ne visait en fait qu'à servir ses propres intérêts.