mot de passe oublié
MediapartLive
Parrainnez vos amis

«L'Europe face à la tragédie des réfugiés» : débats et témoignages à suivre sur le site dès 20h, en direct depuis le Théâtre de la Ville à Paris.

Jusqu'à minuit, profitez de notre offre d'abonnement exclusive : les 15 premiers jours gratuits !

JE M'ABONNE
Mediapart jeu. 26 mai 2016 26/5/2016 Édition de la mi-journée

Boris Boillon, selon les câbles WikiLeaks: vantard et pas toujours compétent

27 février 2011 | Par Thomas Cantaloube et Michaël Hajdenberg

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un mélange de suffisance et d'insuffisances. En quelques jours, Boris Boillon est devenu le symbole de la diplomatie française. En envoyant balader une journaliste qui le questionnait sur les errements de la diplomatie française, le nouvel ambassadeur de France en Tunisie, 41 ans, ne s'est pas fait que des amis. Samedi, une nouvelle manifestation était organisée devant l'ambassade de France à Tunis pour demander sa démission.