Guerre en Libye: comment le mandat de l’ONU a été détourné

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

BHL et la Libye à 7.40 : https://www.youtube.com/watch?v=uLw_epr_6YE

undecided wink

Je confirme. Merci de rétablir ce lien.

Moi je n'hurle pas avec les loups :

Sarkozy coupable ou une justice infamante ?

Au choix

Par Sophie de Menthon / Lundi 26 mars 2018 à 11:30 8

 On a le choix, après ce coup de tonnerre de la garde à vue de notre ancien Président de la République, puis de sa mise en examen, entre se demander ce qui est le pire : qu'il soit coupable, ou qu'il ne le soit pas ? Sachant que s'il ne l'est pas, c'est notre système de justice tout entier qui est coupable.

Certes, ce serait un drame pour notre République et la démocratie qu'il y ait eu des malversations de ce niveau avec une puissance étrangère, nous en sommes tous conscients et abasourdis... tout en sachant parfaitement que nous avons déjà supporté cela des années avec les valises des chefs d'Etats Africains et le financement jamais "normal" des campagnes présidentielles. Quelle hypocrisie de faire croire aux Français que les règles sont respectées, que les dépassements sont interdits et ne se produisent plus avec de nouvelles règles, que la transparence est réelle, etc. On sait que la pression de ces campagnes, la tentation d'organisations d'évènements de plus en plus impressionnants, la dilution de la responsabilité, le faux cloisonnement avec ceux qui sont responsables mais pas coupables, les entourages "zélés" et l'argent liquide qui circule, la peur du chef, etc. font que l'on "dérape" dans les fameux comptes de campagne. Ceci n'excuserait en aucune façon les accusations terribles dont Nicolas Sarkozy est l’objet si elles s'avéraient exactes. Mais le "présumé innocent" et le traitement qu'il subit, les curieux indices, les témoignages de personnages véreux dont nous sommes informés, le rôle d'une certaine presse (Mediapart) avec de possibles faux, le moment des dénonciations, l'acharnement évident, etc. sont très préoccupants.

Ne plus avoir confiance dans la justice de mon pays me semble la pire menace qui puisse exister pour la démocratie et la France tout entière. Rappelons-nous le "mur des cons", traduisant la partialité exprimée par des magistrats au cœur du Saint des Saints sans que finalement, hormis une certaine émotion populaire, personne ne soit inquiété ? Mieux, Françoise Martres, Présidente du syndicat de la magistrature à l'époque, a été promue par l'actuelle garde des Sceaux, quelque chose doit m'échapper ?

Cette même justice fait preuve d'une lenteur hallucinante, ce qui est une véritable torture pour les présumés innocents qui deviennent présumés coupables à la longue ! Souvenons-nous de l'affaire Grégory et de ses derniers rebondissements 15 ans après, tout cela pour rien ! L'affaire d'Outreau, etc. On nous avait promis des réformes, le doublement des juges, que sais-je... Rien, nous sommes sans recours devant les décisions les plus incompréhensibles, les avocats eux-mêmes en témoignent mais ne peuvent pas vraiment s'exprimer au risque de pénaliser leurs clients. On comprend que Nicolas Sarkozy ait soigneusement évité de prononcer la moindre critique envers les magistrats, sachant que c'est le même juge qui le poursuit depuis des années ! Est-ce sain de ne pas en changer ?

Et maintenant, allons-nous vivre 4 ou 5 ans ou plus, avant de savoir ce qu'il en est ?! Quel drame pour notre pays, pour son image, pour les élucubrations médiatiques qui vont en découler, pour le “présumé innocent”.

Est-ce digne d'une démocratie comme la nôtre ? Depuis 5 ans l'enquête a-t-elle été inefficace à ce point ? Quelles nouvelles investigations vont être menées ? Pourquoi ne l’ont-elles pas été pendant tout ce temps ?

Allons-nous longtemps continuer de tolérer sans réagir, ni sévir, les fuites et la non- observation du secret de l'instruction ? Accepter que le compte-rendu des interrogatoires soit dans la presse en temps réel.

Où sont les contre-pouvoirs ? Le procureur est l'homme le plus puissant de France.

Et pour chacun d’entre nous, pour les chefs d'entreprise qui devraient se défendre d'une accusation infondée et qui n'ont pas accès aux médias, que se passe-t-il ? Tout le monde ne peut pas expliquer son cas devant TF1 ! « Une injustice faite à un seul homme et une menace pour tous » :

Montesquieu

Les documentaires de Michael Moore - notamment "Bowling for Colombine" ont disparu de You tube ... 

 

Qu'en est-il de Cameron ,et Obama sans oublier les autres ?

D'accord avec vous mais malheureusement la #CPI, est une cour réservée qu'aux ex-dirigeants africains.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

« Néanmoins, pourquoi vous appellez Khadafi un tyran ? »


C’est une bonne question !
Quand Khadafi prend le pouvoir par un coup d’état, profitant d’un voyage à l’étranger du roi Idris, la Libye est
occupée par les forces US, le pétrole est aux mains de sociétés US, le peuple est misérable et ne reçoit aucun retour des richesses issues du pétrole.

Le plus grand crime de Khadafi a été la nationalisation du pétrole libyen alors aux mains de sociétés pétrolières US. Puis d’avoir expulsé les militaires US de Libye.
C’est la raison de la diabolisation de Khadafi par les anglo-saxons, et du millier de tentatives d’assassinat, dont la dernière, peut-être pas d’origine anglo-saxonne, a été la bonne en 2011.
Khadafi va s’employer à faire le ménage avec intelligence. Il est conscient qu’il ne peut pas balayer les sociétés US et l’armée US d’un coup de baguette magique. Il commence par nationaliser la plus petite société pétrolière US, sous les rires et les sarcasmes des autres. Une à une elles subissent toutes le même sort. Après quoi il ferme de la même manière les bases US, puis expulse les militaires US.

Il a alors les mains libres et il construit une nouvelle administration, qui aboutit à la Jamahiriya.
Il fait bénéficier les Libyens de la richesse issue du pétrole de plusieurs manières. En 1981 le pays est un immense chantier de routes d’autoroutes de construction de logements et d’hôpitaux, sans compter les bases militaires. Il y a d’une part de luxueuses villas pour ceux qui occupent un rang élevé, de belles maisons de tailles normales pour ceux qui travaillent, administration, armée, et des constructions style HLM pour les autres qui pour l’essentiel passent leur temps à palabrer.
Il s’agit pour Khadafi de sédentariser les bédouins. Pour cela il leur attribue des logements gratuits, et en plus il leur verse l’équivalent du SMIC français, ce qui leur permet de vivre chichement, mais beaucoup mieux qu’avant, sans travailler. Pour ceux qui en ont besoin, ils ont droit à une voiture tous les 5 ans. Au bout de 5 ans, elles partent à la casse. Le pays est alors le plus motorisé d’Afrique. Ils roulent à tombeau ouvert. Et se livrent à des pratiques automobiles invraisemblables. Un exemple, par nuit noire à contresens sur l’autoroute, sans lumière, à fond la caisse. Il vaut mieux ouvrir grand les quinquets. Il est souvent difficile de donner un âge aux personnes que l’on rencontre, car ils ne sont pas en bonne santé. Beaucoup ont les yeux malades, ce qui les fait paraître plus vieux qu’ils ne sont en réalité. Les conditions d’hygiène laissent à désirer, surtout dans les habitats anciens.
Dans l’ensemble les gens sont plutôt affables, toujours prêt à palabrer. Mais il faut toujours être sur ses gardes, et faire très attention à ce que l’on dit, les rues ont des oreilles. Il y a aussi des individus haineux et dangereux.
La plupart sont pauvres mais pas malheureux, au contraire ils sont reconnaissants à Khadafi pour les logements et leur pécule, choses inconnues avant Khadafy.
Les plus riches sont évidemment les personnes qui occupent un rang élevé, dans l’administration ou l’armée.
Et derrière eux, viennent les bergers, aussi bizarre que cela puisse paraître (il ne faut jamais en prendre un en stop). Ils étalent leur richesse par le nombre de femmes. En moyenne, ils en achètent une tous les ans et cela coûte très cher, 200 000 Francs en dot (en or), la dernière a 13 ou 14 ans. Les militaires eux n’ont qu’une seule femme.
À l’époque on circule librement, mais on prend des risques quand on va à l’Hôtel.

Khadafi était un dictateur, mais pas un tyran.
Ceux qui portent cette accusation, sont ceux qu’il gênait, les occidentaux, qui ne pouvaient plus piller le pétrole libyen, leurs vassaux et leurs perroquets !

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Bonjour,

Merci du signalement, c'est corrigé dans le corps de l'article et également accessible par ici

Bien à vous.

Sans commentaires... Sans commentaires...

Donc on ne devrait pas poursuivre Sarkozy parce que " ce serait un drame pour notre République et la démocratie qu'il y ait des malversations à ce niveau"?

Et puis n'est-ce pas comment ajouter foi aux curieux indices, aux témoignages de personnages véreux et au travail d'une certaine presse?

Vrai , Sarkozy a encore ses soutiens , dont Lobidol , qui , lui, ne" hurle pas avec les loups"

Laurent #Gbagbo est présumé innocent mais enfermé depuis 7 ans à la Cour Pénale Internationale...entretemps, Nicolas #Sarkozy va rendre visite en #CotedIvoire celui qu'il a installé au pouvoir par les forces des armes sans aucune interrogation de la communauté internationale.

Et Alain Juppé, en tant que ministre des affaires étrangères à cette époque ne devrait-il pas être entendu ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Sarkozy comme tous les criminels de guerre devrait être juger, il ne faut pas oublier Georges W Bush qui lui aussi est un criminel de guerre dont la France malgré son absence paye aujourd'hui les dégâts causés. Il faudrait être sans pitié avec ces criminels et les enfermer pour le restant de leurs jours. Trop de morts sont le résultat des horreurs qu'ils ont commises, sans oublier les menteurs dans les télés, radios et journaux qui y sont allés de leur laïus philosophique comme BHL, qui a oublié les kurdes massacrés par le dictateur Erdogan . Il faut aussi se poser la question sur cette Europe qui traite et paye Erdogan pour soit disant barrer la route aux migrants désireux de trouver pour eux et leurs enfants un avenir meilleur. Il doit bien rire de nous cet assassin, il serait temps que les peuples européens s'en aperçoivent .

Le plus grand crime de Khadafi a été la nationalisation du pétrole libyen alors aux mains de sociétés pétrolières US. Puis d’avoir expulsé les militaires US de Libye.
C’est la raison de la diabolisation de Khadafi par les anglo-saxons, et du millier de tentatives d’assassinat, dont la dernière, peut-être pas d’origine anglo-saxonne, a été la bonne en 2011.

Même schéma pour tous les pays colonisés par les USA et qui ont tenté de recouvrer leur indépendance.

Ces fausses guerres "humanitaires" sont de vraies guerres pour défendre uniquement les intérêts des multinationales US (United Fruit, Standard Oil, armement...)

  • Nouveau
  • 25/03/2018 19:21
  • Par

que Sarkozy ?

Au moins pour faire du bruit.

Concrètement on s'y prend comment pour votre idée de pétition?

Voyons demain (il est tard) mais ça pourrait ressembler à :

- rédiger un brouillon hébergé quelque part avec accès en écriture,
- l'améliorer collectivement,
- balancer sur une ou plusieurs plates-formes de pétition,
- en parler.

A demain donc :-)                     (sait-on jamais ?)

 

Oui

***

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

@ "pourquoi celui qu'on a reçu avec grand honneur, et réhabilité devant le monde, est devenu trois ans plus tard une cible contre laquelle il fallait monter une coalition, et détruire son pays?."

La réponse est dans l'article

"Une conversation entre des représentants des services de renseignement français et Sidney Blumenthal, l’un des conseillers et analystes de Hillary Clinton, à l’époque secrétaire d’État de Barack Obama, livre plusieurs pistes.

Accessible en vertu du Freedom of information act, le texte de cet échange indique que la volonté d’intervenir de Sarkozy répond à cinq préoccupations :
a) un désir d’obtenir une plus grande part de la production de pétrole libyenne ;
b) développer l’influence de la France en Afrique du Nord ;
c) améliorer sa propre situation politique en France ;
d) fournir aux militaires français une occasion de réaffirmer leur position dans le monde ;
e) répondre aux préoccupations de ses conseillers sur les projets à long terme de Kadhafi de supplanter la France comme puissance dominante dans l’Afrique francophone."

 

La bougeotte de Sarkosy l'a rendu difficile à suivre le temps de son mandat, maintenant que la poussière est retombée on peut (doit ?) essayer de trouver un sens à ses actions. La logique n'est peut-être pas la bonne mais le récit que fait le bouquin de Fabrice Arfi donne une vision assez cohérente du type qui pense pouvoir balader son monde indéfiniment par la seule puissance de sa volonté. La suite ne lui a pas donné complétement tort jusqu'à maintenant. Si ce portrait est juste, le fait de vouloir faire taire tout les officiels du régime libyen par une attaque militaire rapide en démolissant conjointement toute crédibilité de propos officiels "revanchards" à l'égard de Sarkosy pouvait être une stratégie. Et continuer à cajoler Khadafi n'était surement pas sans risque, comme l'a montré la relative facilité à convaincre la ligue arabe dans le cadre du mandat onusien. Avec des inimitiés régionales de cette nature et des mouvements de contestations internes non sans lien avec des pays voisins, se sentant menacé le régime libyen aurait pu être incitée à appeler à l'aide l'ami français parmi d'autres en insistant sur des points qui fâchent pour obtenir l'attention souhaitée. De toute façon un Khadafi disposant d’éléments compromettant ne pouvait décemment pas être considéré comme inoffensif, cajolé ou non.

Le reste des objectifs évoqués par Blumenthal correspondent à de la géopolitique on ne peux plus classique, on peut les attribuer autant à la grille de lecture de l'analyste qu'a la logique interne de l'état pour mener ce genre d'action.

Le e), peut-être. (Projet de supplanter la France à long terme en Afrique)

Mais en avait-il les moyens, et la menace était-elle suffisante pour l'écraser si précipitamment ?

La Chine et d'autres sont en implantation plus substantielle.

Non ce ne sont pas des motifs convaincants.

 

" (...) victimes de Sarkozy, BHL, Cameron et Clinton. Obama a d'ailleurs déclaré (...)"

Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi un bhl est cité à côté de chefs d'Etats.

Il en est, ce monsieur ?

 

"Il faut que MDP ne lâche rien sur ce dossier encore plus important que les 3 valises. Entièrement d'accord avec le commentaire de Nicole P-F."

Les deux sont  liés!

@  LUCKO

"Juste une remarque. L'article parle de crimes du leader libyen pour les chiffres revus à la baisse, mais pas pour les dizaines de milliers de victimes de Sarkozy, BHL, Cameron et Clinton. Obama a d'ailleurs déclaré que sa plus grande erreur était de s'être laissé entrainer dans l'attaque de la Libye (par Clinton notamment)."

"On peut ajouter à la liste des conséquences le trafic d'être humains dont la Libye est devenue la plaque tournante des candidats à l'immigration vers l'Europe, avec la politique écoeurante de l'UE qui a laissé l'Italie se débrouiller toute seule."

"Et maintenant la même chose se passe avec la Syrie..."

"Il faut que MDP ne lâche rien sur ce dossier encore plus important que les 3 valises."

@ PAQUET D'ONDE

BHL à 7.40 la Libye et sa propagande pour ISRAEL à 21.36 :

https://www.youtube.com/watch?v=uLw_epr_6YE

  • Nouveau
  • 25/03/2018 19:43
  • Par

Voila le seul sujet qui mérite que Sarkozy soit mis en examen en France et ailleurs.

On peut le regretter mais aucunes des actions de Sarko ne tombent sous les crimes décries dans les articles de TPI. A moins qu'on puisse l'accuser (et prouver) qu'il soit responsable de crimes de guerres, ce dont je doute fortement. 

Ne pas confondre les TPI et la CPI, voir ici.

Dommage :)
Dommage :)

Il est sûr que l'on peut s'interroger sur l'esprit , le manque de logique de Sarkozy. En fait pour lui Khadafi est un homme tout à fait fréquentable quand il a besoin de son argent et un dictateur bourreau de son peuple quand vient la possibilité de jouer les gros bras en lui faisant la guerre ( contrairement à Chirac qui avait refusé de se joindre à la campagne de Bush contre Saddam Hussein)

Dommage seulement ?

           demain, 

"""Espérons qu'à l'avenir les journalistes de Médiapart soient plus vigilants quant à de telles manipulations !"""

Certes ... Sauf  qu'ils ont commis  les mêmes erreurs  ou approximations  avec l'Ukraine, le Vénézuela, etc ... Même s'il y a des aspects exacts.  

Et  ils semblent persévérer parfois  dans une sorte  de "mal-information"  subconsciente !  Hormis Backman, un peu plus "crédible". 

On peut le regretter et souhaiter sincèrement une "mise à niveau" quant à l'international.    wink

Ne pas dépublier, svp. 

Mediapart supplétif de l'Empire US et de l'OTAN?

Oui supplétif, ce n’est pas nouveau.

 

bonnefoy,

Bof ... N'exagérons rien ... Il n'empêche : il y a anguille sous roche ...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Quoi qu'il en soit, je pense qu'une majorité de gens sont convaincus depuis le début que Sarkozy à fait assassiner Kadhafi. De là à croire qu'il est aussi responsable de la noyade de Vienne et de la fusillade d'Afrique du sud il n'y a qu'un pas.

J'en pense que tu as parfaitement raison et que les lignes rouges de Macron  sont basées sur des renseignements aussi faux que pour la Libye et que nous n'avons aucune autorisation de l'ONU

Même schéma mais pas mafieux

Je vous cite: je ne peux m'empêcher de penser à la manière dont Mediapart, avec le reste du mainstream politici-mediatique actuel, a stipendié Le Media (sic)

Vous connaissez la signification des termes que vous employez ?

http://www.cnrtl.fr/definition/stipendier

Vilipender ? ;-)

disculper

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

La Libye était sur la liste "Clarke", comme la Syrie et l'Iran qui marquera le début du bouquet final.

https://www.youtube.com/watch?v=9RC1Mepk_Sw

  • Nouveau
  • 25/03/2018 22:00
  • Par
Cette guerre est une catastrophe. Il faut identifier l’échec du renseignement français, mais aussi de tout les pays qui y ont participé. Tout le monde s’est fait berné !

Pour qu'il y ait échec du renseignement, il faut que les politiques se soient appuyés dessus pour prendre leurs décisions. Rien n'indique que ce soit le cas ici. Sarkozy n'en a jamais fait qu'à sa tête !

Syrie des centaines de milliers de morts, des enfants meurent encore et toujours sous les bombardements et les armes chimiques. Que fait la coalition internationale. J'avais oublié la Russie a un droit de veto. Autre temps autre intérêts autre alliés !!!

  • Nouveau
  • 25/03/2018 22:45
  • Par
Tu te rends compte Paulo qu'un demi-sel de ton acabit peut se permettre de foutre un pays entier à feu et à sang sans que personne ou si peu ne trouve les moyens d'arrêter ça grâce à une fameuse constitution que d'aucun dans son temps a vertement vilipendé dans un essai resté célèbre avant de s'y couler dedans ? Qu'est ce qu'on pourrait te faire payer pour effacer tout ça ?

Merci pour l'info, je ne savais pas. Pas trop étonné, et c'est revigorant :)

A suivre !

 

Ah si la CPI était un tribunal honnête et la Fispa pouvait réussir a trainet tous ces criminels a La Haye, la prison est prèle la mer et très confortable...mais ne rêvons pas

Quelle a été, dans cette affaire, la responsabilité exacte de Sarkozy?

Réponse: Totale. 

Dans l'article, Le premier lien :(lire l’analyse de ce document par Mediapart et le texte intégral du rapport).

ne fonctionne pas. Merci de le réparer

 autrement écrit il s'agit du lien : https://www.mediapart.fr/journal/international/250318/Le%20parlement%20britannique%20remet%20en%20cause%20les%20raisons%20de%20la%20guerre%20en%20Libye%20de%20Sarkozy

+1

Comment faire reconnaître que Sarkosy a provoqué par intérêts personnels la destabilisation au moyen orient? Ouvrira-t-on un procès comme à Nürenberg?

Il existe un documentaire (visionné sur Canal plus)  sur une mort d'un français présent en Libye qui avait informé l’Élysée de la présence d'Islamiste à Benghazi avant l'intervention française . Ce dernier s'est fait descendre peut près son retour en Libye par les islamistes.

Bien lire quelques extraits (ci dessous), faire quelques changements de mots et noms et se poser des questions sur l'actualité en Syrie.

Quant au fait que la Libye soit bourrée de pétrole (et pensez aussi aux gisements de Méditerranée orientale), le ministre de l'énergie André Giraud disait: "Le pétrole, matière première à fort contenu diplomatique et militaire, avec une valeur fiscale indéniable et accessoirement un pouvoir calorifique".   Tout est dit et la transition énergétique largement médiatisée va transitionner encore longtemps!

Les extraits:

« reconquête violente des villes » dénoncée par Alain Juppé, elle est largement contestée

Mais que pèsent ces considérations factuelles lorsque le rouleau compresseur de la diplomatie occidentale est en marche, avec l’appui des réseaux de la Ligue arabe et de l’Union africaine ?

Le Brésil, l’Allemagne, l’Inde et les deux autres membres permanents du Conseil, la Russie et la Chine, se sont abstenus, dissuadés de faire usage de leur droit de veto par la promesse des promoteurs du texte à ne pas engager de troupes au sol et à ne pas chercher à renverser Kadhafi.

Vérification faite, les auteurs du rapport britannique constatent cependant qu’après la reprise d’Ajdabiya par l’armée régulière, en février, les civils n’ont subi aucune répression.

e gouvernement britannique s’est engagé dans cette intervention sans disposer des informations nécessaires sur la complexe société libyenne, tribale et clanique.

 « Pour lui, explique Bertrand Badie, il était catastrophique que le mandat de l’ONU soit transféré à l’Otan,

Groupes qui sont désormais aidés, sur le terrain, par des « conseillers » militaires étrangers.

la tribune commune de Sarkozy, Cameron et Obama, publiée par Le Figaro, l’International Herald Tribune, le Times, et Al-Hayat, dans laquelle les trois dirigeants affirment que “Kadhafi doit partir”. »

Décision d’autant plus malencontreuse qu’elle nous a placés dans une position très difficile, face à ceux qui avaient voté avec nous, et surtout face à ceux, comme la Russie, qui avaient accepté de s’abstenir, qui se sont sentis floués et qui n’ont pas manqué de nous le faire remarquer, notamment à propos du dossier syrien. »

 

C’est un Tribunal international qui devrait juger ce malfaisant malfrat, en grande partie responsable des violences consequentes à ses délires et sa délinquance de haut vol. 

  • Nouveau
  • 26/03/2018 11:13
  • Par

 

Inutile d'attendre  quoi que ce soit de Mac'ron  (ni d'autres politiciens français, d'ailleurs). 

La RAISON D'ÉTAT  fera jouer "ad nauseam"  le  SECRET  DÉFENSE.  

Comme pour d'autres dossiers. Seuls de nouveaux mouvements africains, pour le moment démocratiques  (car ça vire vite),  pourront agir et obtenir peut-être quelque chose.  Dans quinze ans ?  

Mais les "vrais" journalistes et les historiens auront fait le boulot, espérons-le. Merci, Backmann. 

 

Il ne faut pas oublier que Sarkozy a bénéficié des conseils éclairés du gardien du temple.

Libye, sept ans de malheur à cause de l’Otan

Il y a sept ans, le 19 mars 2011, commençait la guerre contre la Libye, dirigée par les Etats-Unis d’abord par l’intermédiaire du Commandement Africa, puis par l’Otan sous commandement étasunien. En sept mois, étaient effectuées environ 10 000 missions d’attaque aérienne avec des dizaines de milliers de bombes et missiles.

À cette guerre participait l’Italie avec des chasseurs-bombardiers et des bases aériennes, déchirant le Traité d’amitié et de coopération entre les deux pays. Avant l’attaque aéronavale déjà, avaient été financés et armés en Libye des secteurs tribaux et groupes islamistes hostiles au gouvernement, et infiltrées des forces spéciales, notamment qataries. Ainsi était démoli cet Etat qui, sur la rive sud de la Méditerranée, enregistrait “de hauts niveaux de croissance économique et des indicateurs élevés de développement humain” (comme l’analysait en 2010 la Banque Mondiale elle-même). Environ deux millions d’immigrés, le plus souvent africains, y trouvaient du travail.
En même temps la Libye rendait possible avec ses fonds souverains la naissance d’organismes économiques indépendants dans l’Union africaine : le Fonds monétaire africain, la Banque centrale africaine, la Banque africaine d’investissement.

EU et France – comme le prouvent les emails de la secrétaire d’État Hillary Clinton – se mirent d’accord pour bloquer tout d’abord le plan de Kadhafi de créer une monnaie africaine, alternative au dollar et au franc CFA imposé par la France à 14 anciennes colonies africaines.

L’Etat démoli et Kadhafi assassiné, le butin à partager en Libye est énorme : les réserves pétrolières, les plus grandes d’Afrique, et de gaz naturel ; l’immense nappe phréatique nubienne d’eau fossile, or blanc en perspective plus précieux que l’or noir ; le territoire même de la Libye, de première importance géostratégique ; les fonds souverains, environ 150 milliards de dollars investis à l’étranger par l’Etat libyen, “gelés” en 2011 par mandat du Conseil de sécurité de l’ONU.

Des 16 milliards d’euros de fonds libyens, bloqués à la Euroclear Bank en Belgique, 10 ont déjà disparu sans aucune autorisation de prélèvement. La même grande rapine advient dans les autres banques européennes et étasuniennes...

Suite : cliquer sur le titre

Depuis le début j'ai le sentiment que Sarkozy a fait cette guerre pour éliminer Kadhafi, et toutes les autres raisons avancées sont prétextes et alibis fallacieux.

Mais il n'est pas sûr que le procès, s'il a lieu, fasse la lumière sur ces questions...

Il y a aussi le projet de Khadafi (qui en avait les moyens)  d'émancipation de l'Afrique de l'impérialisme occidental. 

Création des Etats-unis d'Afrique
D'une banque centrale africaine libérée du dollar
D'un satellite de télécommunication africain émancipant l'Afrique de la coûteuse location du satellite européen 

Khadafi a signé son arrêt de mort. -Comme Saddam Hussein et Bachar el Assad

C'est curieux comme il semble qu'on n'arrive pas à envisager des échanges commerciaux internationaux équitables ... respectant les nations ... et qu'on n'envisage que le pillage, la magouille, la violence ... cry

 

D'accord pour Saddam Hussein, mais pas pour Bachar el Assad qui a été contesté par sa propre population, les Occidentaux n'y sont pour rien.
Ce sont plutôt les États sunnites voisins qui sont ses ennemis en premier...

Le plan US post 11/9: envahir 7 pays, selon le général US Wesley Clark

"Lors d'une conférence donnée à San Francisco le 3 octobre 2007, Wesley Clark, général 4 étoiles retraité des Forces armées des Etats-Unis - et notamment général de l'OTAN EUROPE affirme que dix jours après le 11-Septembre, les invasions de l'Irak de la Libye, et de plusieurs autres pays du Moyen-Orient avaient déjà été planifiées.

"Nous allons attaquer l'Irak " - "Pourquoi ? " - "Nous ne savons pas " - "Nous allons attaquer et détruire 7 pays en 5 ans : Nous allons commencer par l'Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l'Iran" (minute 1:45) 

Worldwide Independent Network et Gallup (USA), leaders dans la recherche et études de marché, réalisent chaque année depuis 1977 des sondages pour mieux comprendre les attentes des habitants pour l'année suivante: les perspectives, les espoirs et les inquiétudes. Pour 2014, 66.806 personnes issues de 65 pays différents ont été interrogées.

Le résultat le plus frappant est donc le suivant:
Presqu'un quart de la population mondiale considère les Etats-Unis comme la plus grande menace pour la paix.
A la question: «Quel pays est la plus grande menace pour la paix dans le monde aujourd’hui ?», 24% des personnes interrogées répondent les Etats-Unis.
Le Pakistan arrive en deuxième position avec 8% des votes et la Chine troisième avec 6%. Les autres pays considérés comme des menaces sont l’Afghanistan, l’Iran, Israël et la Corée du Nord.

Jusqu'où vont-ils aller trop loin ? 

"Ce n'est pas parce qu'ils sont méchants qu'ils sont riches mais c'est parce qu'ils sont riches qu'ils sont dangereux" (Etienne Chouard) 

 

Ces pays ci-dessus nommés à savoir l'Irak, la Syrie , le Liban la Lybie et les autres qu'on le veuille ou non , ce sont des guerres qui ont pour but de voir l'efficacité des nouvelles armes , les peuples sont les cobayes , en plus pousser ces pays à acheter plus d'armements ,avec cet argent ces pays auraient pu amélioré le niveau de vie de leur peuple !Je comprends que l'Iran appelle l'Amérique du grand Satan ! tous les continents ont été soumis à son  bon vouloir , les Européens suivent comme des chiots et ne sont sûrement pas des enfants de Coeur !

Saidane ! Et que dites vous d’ israel ?

Du pareil au même !

Je voulais dire enfants de choeur !

Dommage que la Cour Pénale Internationale soit réservée qu'aux ex-dirigeants africains.
  • Nouveau
  • 26/03/2018 18:11
  • Par

SARKOZY en 2011 n'a pas mis le même entrain et empressement pour empêcher la Boucherie menée par ASSAD sur sa  population en Syrie.

"Accessible en vertu du Freedom of information act, le texte de cet échange indique que la volonté d’intervenir de Sarkozy répond à cinq préoccupations : 
a) un désir d’obtenir une plus grande part de la production de pétrole libyenne ; 
b) développer l’influence de la France en Afrique du Nord ; 
c) améliorer sa propre situation politique en France ; 
d) fournir aux militaires français une occasion de réaffirmer leur position dans le monde ; 
e) répondre aux préoccupations de ses conseillers sur les projets à long terme de Kadhafi de supplanter la France comme puissance dominante dans l’Afrique francophone."

Lire cela dans Médiapart !! Je tombe sur le cul, il n'y a pas si longtemps ceux qui osaient écrire cela étaient condamnés par toute la presse aux ordres des puissants, pour fake news, entente avec l'ennemi, couleur rouge-brun, journaliste à RT, etc.

Résumons : Une guerre de "libération" fomentée par des grandes puissances occidentales, sous un faux prétexte de "bombardement de manifestants par l'aviation libyenne", ca me rappelle quelque chose, un franchissement de ligne rouge peut-être ...

On pourrait espérer vu les déjà dizaines de cas semblables où  tant de peuples innocents ont été décimés dans le passé avec des prétextes bidons, que cela servirait de leçon à nos gouvernements occidentaux, par exemple dans les guerres actuellement en cours. Aucun espoir, en effet les gouvernants comme Trump et Macron, et comme Obama et Hollande avant eux, connaissent la vérité sur les fausses allégations, s'en foutent royalement, leurs objectifs étant tout autre que la liberté des peuples. Sinon cela fait belle lurette qu'il n'y aurait plus de dictatures en Afrique, en Asie et en Amérique latine, par exemple.  

Alors quelles sont les véritables raisons de toutes ces "guerres de libération" passées et en cours ? Médiapart, après avoir détaillées celles de notre guerre en Lybie, nous fera certainement bientôt une série d'articles sur celles du Moyen Orient, de l'Afrique, de l'Asie, et d'ailleurs.

Soyons juste... En juin 2015, Mediapart a publié cet article signé Nicolas Cantaloube : Dans les mails d'Hillary Clinton, un autre récit de la guerre de Sarkozy et BHL en Libye. Et six mois plus tard, suite à déclassification d'une nouvelle série d'e-mails entre Hillary et "Sid", l'Obs a publié ceci : Sarkozy, BHL, Clinton et l’or de Kadhafi.... Des infos explosives que "la grande presse" hexagonale a oublié de relayer.

Les e-mail Clinton, une mine d'infos sur la "diplomatie" américaine et celle de ses vassaux : Hillary Clinton Email Archive, Search by Terms in Emails ⎜Search by Emails-ID... Bien entendu, le département d'Etat y a opposé un épais nuage de fumigènes en usant d'une technique somme toute assez classique (cf. Clearstream), l'"affaire dans l'affaire" : piratage des Russes, salauds de Russes, bla, bla, bla.

Que les médias de notre régime bonapartiste ("Le Monde", Radio Paris, etc.) aient relayé la combine en l'agrémentant de commentaires hystériques n'est pas étonnant. L'enfumage est leur job, et pour leurs patrons, le droit de savoir du "public" se limite à « ce qu'il faut penser » de tel ou tel "sujet".

Les nouveaux chiens de garde

Plus surprenant (et exaspérant), certains journalistes de la presse (plus ou moins) indépendante ont tendance à suivre la meute sans se poser de questions, du moins pour tout ce qui concerne "domaine réservé" au Bonaparte de la Vème.

Ceci dit, le moutonisme n'est pas l'apanage de cette honorable profession : dans ce qu'il est convenu d'appeler "la communauté scientifique", celle de la science qui se dit "dure", c'est pire. 

Merci pour le lien, film qui va m'intéresser. 

Lire cela dans Médiapart !! Je tombe sur le cul, il n'y a pas si longtemps ceux qui osaient écrire cela étaient condamnés par toute la presse aux ordres des puissants, pour fake news, entente avec l'ennemi, couleur rouge-brun, journaliste à RT, etc.

Oui, M. Backmann  nous informe et ne fait pas de propagande, ça fait du bien.

Oui, comme une caresse aux neurones, encore 2 ou 3 articles comme celui là et je ronronne. coolkisssmile

On espère la même réinformation sur la Syrie... Ce qui ne fait fera pas de Kadhafi d'Assad un démocrate pacifique et respectable, mais rétablit rétablira la juste mesure de ses crimes, pour paraphraser M. Backmann.

Le document secret qui prouve que le « printemps arabe » a été provoqué par les Etats-Unis

"Un document rendu public par un think tank américain révèle que le « printemps arabe » est loin d’être un mouvement spontané de populations avides de changements politiques, mais bel et bien une reconfiguration mûrement réfléchie et orchestrée par l’administration américaine.

L’organisation Middle East Briefing (MEB), qui se base sur un rapport officiel du département d’Etat, confirme l’implication de la Maison-Blanche dans les « révolutions » ayant secoué de nombreux pays dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Le document en question, qui date du 22 octobre 2010 et intitulé « Middle East Partnership Initiative : Overview », est confidentiel et le MEB n’a réussi à le consulter que grâce à la loi Freedom of information Act...."

Un bon exemple de l'exagération de l'influence américaine. Cet article ne démontre pas que le printemps arabe a été "provoqué" par les USA, mais que ce pays a mis en éveil les organisations dites humanitaires, financées secrètement ou non par le Congrès, pour tenter de contrôler ces mouvements à leur profit. Il s'agit d'une lutte d'influence ce qui suppose de s'en donner les moyens.

Oui, le titre est mal choisi. Mais l'influence reste énorme.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale