Washington ne veut pas rouvrir l'accord sur le nucléaire iranien, dit Christian Ford

Par
Les Etats-Unis ne veulent ni rouvrir l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, ni le renégocier, mais espèrent corriger les défauts du texte initial par un accord complémentaire, a déclaré mercredi l'émissaire américain pour la non-prolifération, Christopher Ford.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - Les Etats-Unis ne veulent ni rouvrir l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, ni le renégocier, mais espèrent corriger les défauts du texte initial par un accord complémentaire, a déclaré mercredi l'émissaire américain pour la non-prolifération, Christopher Ford.