Recours contre le transfert de bateaux français à la marine libyenne

Par
Huit associations ont demandé jeudi à la justice de suspendre le transfert de bateaux français à la marine libyenne, une livraison qu'elles dénoncent comme contraire à l'embargo sur les armes et une "complicité" dans des violations des droits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Huit associations ont demandé jeudi à la justice de suspendre le transfert de bateaux français à la marine libyenne, une livraison qu'elles dénoncent comme contraire à l'embargo sur les armes et une "complicité" dans des violations des droits.