Viktor Orban veut stopper le déclin démographique en Hongrie

Par
Le gouvernement hongrois va mettre en place une série de mesures pour stopper et inverser le déclin démographique en Hongrie d'ici à 2030, a déclaré vendredi le Premier ministre Viktor Orban.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BUDAPEST (Reuters) - Le gouvernement hongrois va mettre en place une série de mesures pour stopper et inverser le déclin démographique en Hongrie d'ici à 2030, a déclaré vendredi le Premier ministre Viktor Orban.

Selon lui, la démocratie libérale a échoué à stopper l'immigration, protéger la culture chrétienne ou renforcer la famille traditionnelle avec un homme et une femme.

"Il y a beaucoup de types de famille, beaucoup de manières de vivre sa vie et (la démocratie libérale) impose que nous ne les différencions pas (...) c'est une des raisons qui explique le déclin démographique que nous vivons actuellement", a-t-il dit à la radio publique.

En 2010, lorsque Viktor Orban, 54 ans, est arrivé au pouvoir, la Hongrie comptait 10,014 millions d'habitants, contre 9,771 millions en janvier 2018.

Viktor Orban aimerait que d'ici à 2030, la Hongrie et l'Europe instaurent un concept moderne de démocratie chrétienne.

"La démocratie chrétienne nous protège de l'immigration, défend nos frontières, soutient le modèle de la famille traditionnelle avec un homme et une femme, considère la protection de notre culture chrétienne comme quelque chose de naturel", a-t-il ajouté.

Début mai, il avait déclaré que la priorité de son nouveau gouvernement serait de préserver la sécurité et la culture chrétienne de la Hongrie et de renforcer les lois sur l'immigration (voir et).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale