Migrants: la France cessera-t-elle de garder les frontières britanniques?

Par

Il est peu probable que les migrants profitent de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Les barrières installées à Calais, en grande partie financées par Londres, ne sont pas près de s’abaisser.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les migrants vivant dans la « jungle » de Calais et dans les campements de fortune du littoral vont-ils pouvoir entrer plus facilement au Royaume-Uni après la victoire du « Leave » au référendum sur l'Union européenne (UE) qui s’est tenu jeudi 23 juin outre-Manche ? Rien n’est moins sûr, malgré ce qu'affirment les opposants au Brexit.