Paul Copeland: «Le Royaume-Uni va découvrir qu’il est une nation insignifiante»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres, de notre envoyé spécial. -  Paul Copeland est le directeur du centre d’Études européennes de la Queen Mary University of London. Européen convaincu bien que critique, il était favorable au maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne (UE). Nous l’avions déjà interrogé à la fin du mois de mars 2016, alors que la campagne référendaire sur le Brexit démarrait. Déjà, à l’époque, il estimait que l’UE allait servir de bouc émissaire à des Britanniques qui, en fait, n’en peuvent plus de la manière dont le pays est gouverné, depuis Westminster, par des élites politiques coupées de la population.