Sept officiers birmans sanctionnés par l'UE

Par
L'Union européenne a infligé lundi des sanctions à sept officiers birmans, dont le général Maung Maung Soe, chargé des opérations lancées en août dernier contre les séparatistes rohingyas qui a entraîné l'exode au Bangladesh de 700.000 membres de cette minorité musulmane.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LUXEMBOURG (Reuters) - L'Union européenne a infligé lundi des sanctions à sept officiers birmans, dont le général Maung Maung Soe, chargé des opérations lancées en août dernier contre les séparatistes rohingyas qui a entraîné l'exode au Bangladesh de 700.000 membres de cette minorité musulmane.