Pourquoi les Etats-Unis ont besoin d’un pétrole cher

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réflexion a surpris. Pour expliquer sa volte-face sur la politique monétaire, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a avancé un argument inattendu la semaine dernière : « Les prix de l’énergie sont bas », a-t-il déclaré pour mieux souligner la nécessité de baisser les taux directeurs de la banque centrale des États-Unis, comme Donald Trump le réclame depuis des mois.