Brexit: les 27 assurent qu’il n’y a pas d’alternative au projet d’accord

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les ultimes crispations de l’Espagne sur Gibraltar, ou celles de la France sur les futurs droits de pêche dans les eaux territoriales britanniques, n’ont finalement pas fait capoter le sommet exceptionnel sur le Brexit : les 27 ont validé dimanche 25 novembre, à Bruxelles, les termes du divorce du Royaume-Uni avec l’UE, négociés depuis mars 2017 entre Londres et Bruxelles.