Crises économiques et politiques menacent l'Afrique centrale

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au Tchad, les fonctionnaires n’en reviennent toujours pas : le gouvernement a décidé, en janvier, de baisser leurs salaires de 10 % à 40 % selon les catégories. « Les agents de santé, d’éducation et des services des finances sont les plus affectés par cette mesure », explique à Mediapart Younous Mahadjir, vice-président de l’Union des syndicats du Tchad (UST), principale centrale syndicale.