Guerre au Yémen: la France au chevet de la marine saoudienne

Par Eva Thiébaud Et Thomas Clerget

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« On m’a envoyé à Djedda ces dernières années pour travailler sur des frégates de la marine militaire saoudienne. » Ingénieur, Guillaume a passé plusieurs mois dans le principal port du pays, côté mer Rouge. « C’est une drôle de vie. Tu passes ton temps entre un luxueux compound avec piscine, les bouchons et le boulot sur le chantier où tu retapes des bâtiments de guerre. » Quentin, un autre technicien, a lui aussi officié sur ce chantier de rénovation de navires de fabrication française, livrés il y a des années aux forces saoudiennes : « Beaucoup de choses sont assez choquantes en Arabie saoudite. L’argent coule à flots… Notamment pour rénover ces bateaux, qui étaient dans un état déplorable. »