Conservateurs britanniques: y a-t-il une vie après Thatcher?

Par

David Cameron est-il le leader qui, après trois défaites, fera triompher le parti conservateur lors des élections du 6 mai au Royaume-Uni ? Que doit le parti conservateur au thatchérisme ? Qui sont ces électeurs? Questions au chercheur britannique Tim Bale, auteur d'un ouvrage de référence sur les tories.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne compte plus les ouvrages consacrés au New Labour – même si ceux qui feront date, comme les livres du journaliste Andrew Rawnsley (bientôt sur Mediapart), sont rares. Peu de choses en revanche sur le parti conservateur qui ne semble pas avoir davantage passionné les chercheurs que les électeurs depuis la chute de la maison Thatcher, un temps reprise par l'insipide Major. Historien de formation et enseignant en sciences politiques à Sussex University, Tim Bale est l'exception qui confirme la règle. A la veille d'un scrutin qui s'annonce plus serré que prévu, et qui risque de se traduire par une victoire sans majorité aux Communes pour les conservateurs, il publie un ouvrage-somme, fruit d'une longue enquête sur les tories de Thatcher à Cameron. Entretien.