«Tchernobyl est un mystère qu'il nous faut encore élucider»

Par
«Je n'ai pas vu l'explosion. Rien que la flamme... Tout semblait luire... Tout le ciel... Une flamme haute... De la suie... Une horrible chaleur...» Vingt-cinq ans après le plus grave accident nucléaire de l'histoire, relecture de La Supplication, livre choc de Svetlana Alexievitch.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous étions jeunes mariés. Dans la rue, nous nous tenions encore par la main, même si nous allions au magasin [...] Au milieu de la nuit, j'ai entendu un bruit. J'ai regardé par la fenêtre. Il m'a aperçue : “Ferme les lucarnes et recouche-toi. Il y a un incendie à la centrale. Je serai vite de retour.” Je n'ai pas vu l'explosion. Rien que la flamme... Tout semblait luire... Tout le ciel... Une flamme haute... De la suie... Une horrible chaleur... Et il ne revenait toujours pas. [...]