Hélène Combes: «La structure du mouvement est l’une des clés de la réussite de López Obrador au Mexique»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hélène Combes, chargée de recherche au CNRS, enseignante à Sciences Po, est une spécialiste des partis politiques et mouvements sociaux en Amérique latine. Dans Faire parti (2011, Karthala), elle s’intéresse à la construction du Parti de la révolution démocratique (PRD), cette formation de la gauche mexicaine fondée en 1989 qu’a un temps présidée Andrés Manuel López Obrador. Ce dernier est le favori des élections générales qui se tiennent dimanche 1er juillet au Mexique, mais il se présente contre le PRD, sous l’étiquette du Mouvement de régénération nationale (MORENA), une structure nouvelle dont Hélène Combes a suivi la constitution au fil des années.