En Israël, la révolte contre la corruption continue

Par

Depuis bientôt un an, chaque samedi soir, des milliers d’Israéliens manifestent pour accélérer les poursuites dans les nombreuses affaires concernant Nétanyahou et son entourage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un reportage publié par le journal Libération. Depuis plus de quarante semaines, plusieurs milliers d’Israéliens se réunissent le samedi soir à Petah Tikva, une ville de la banlieue de Tel-Aviv, pour un défilé anticorruption. C'est là que réside le procureur général Avishaï Mandelblit, ancien secrétaire du gouvernement nommé à la tête du parquet par Benjamin Nétanyahou. Les manifestants le soupçonnent de traîner des pieds pour conclure les différentes enquêtes pour corruption et abus de confiance visant le premier ministre israélien ainsi que plusieurs membres de son entourage.