En Afrique, «on ne s'attaque pas aux causes premières des migrations»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que les États membres de l’Union européenne ne cessent de verrouiller leurs frontières, cherchant par tous les moyens à empêcher les migrants d’accoster sur leur sol, Mediapart a recueilli la parole de trois personnalités est-africaines pour comprendre comment ce renfermement progressif est perçu de l’autre côté de la Méditerranée.