Dacca accuse la Birmanie de retarder le rapatriement des Rohingyas

Par
Les autorités birmanes retardent délibérément le retour des 700.000 Rohingyas réfugiés au Bangladesh, a assuré la Première ministre bangladaise Sheikh Hasina, qui assure ne pas avoir les moyens de les intégrer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW YORK (Reuters) - Les autorités birmanes retardent délibérément le retour des 700.000 Rohingyas réfugiés au Bangladesh, a assuré la Première ministre bangladaise Sheikh Hasina, qui assure ne pas avoir les moyens de les intégrer.