Brexit: Des voix s'élèvent pour dénoncer la violence du débat

Par
L'intensité des débats sur le Brexit pourrait dégénérer en violences si les responsables politiques britanniques ne tempèrent pas leurs discours, a averti jeudi le mari de l'ancienne députée travailliste Jo Cox, assassinée une semaine avant le référendum de juin 2016 par un homme fasciné par l'idéologie d'extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - L'intensité des débats sur le Brexit pourrait dégénérer en violences si les responsables politiques britanniques ne tempèrent pas leurs discours, a averti jeudi le mari de l'ancienne députée travailliste Jo Cox, assassinée une semaine avant le référendum de juin 2016 par un homme fasciné par l'idéologie d'extrême droite.