Le Guardian épingle les hommes de paille britanniques des paradis fiscaux

Par

28 «dirigeants d'entreprises» britanniques installés dans divers paradis fiscaux sont en fait des hommes de paille pour plus de 21 500 sociétés. Révélations du Guardian, de la BBC et d'une ONG américaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sale temps pour les entreprises offshore. Aujourd’hui, le quotidien britannique The Guardian, en collaboration avec l’émission de la BBC Panorama et l’ICIJ (Consortium international des journalistes d’investigation), une fondation américaine spécialisée dans l’enquête journalistique, révèle les dessous, légaux mais effarants, d’une industrie en plein boom. Ou comment l’identité des propriétaires de milliers d’entreprises est dissimulée grâce à une poignée de prête-noms, issus pour la plupart d’une minuscule île anglo-normande, Sark, et dispersés dans des paradis fiscaux partout sur la planète.