L'OIAC va enquêter sur l'attaque chimique présumée à Alep

Par
L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) va ouvrir une enquête sur une attaque chimique présumée qui a fait une centaine de blessés samedi à Alep, a annoncé lundi son directeur, Fernando Arias.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LA HAYE (Reuters) - L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) va ouvrir une enquête sur une attaque chimique présumée qui a fait une centaine de blessés samedi à Alep, a annoncé lundi son directeur, Fernando Arias.