Nouvelle embuscade talibane contre la police afghane, 22 morts

Par
Vingt-deux policiers ont été tués dimanche soir dans une embuscade tendue par les taliban dans la province de Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan, ont annoncé les autorités.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

HERAT, Afghanistan (Reuters) - Vingt-deux policiers ont été tués dimanche soir dans une embuscade tendue par les taliban dans la province de Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan, ont annoncé les autorités.

Le convoi des forces de l'ordre a été attaqué dans le district de Lash-e Joveyn, à Farah, une province reculée et faiblement peuplée à la frontière iranienne, où les taliban sont bien implantés.

Le porte-parole de la police, Mohebullah Moheb, a confirmé l'embuscade mais n'a donné aucun détail. L'hôpital provincial a reçu 22 corps, a déclaré un porte-parole.

Le porte-parole des taliban, Qari Yousuf Ahmadi, a déclaré que 25 policiers avaient été tués et quatre véhicules détruits lors de l'attaque. De grandes quantités d'armes ont été saisies, a-t-il ajouté.

Les autorités afghanes ne publient plus les chiffres détaillés sur les attentats contre les forces de l'ordre.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a récemment confirmé que le nombre de victimes était d'environ 500 par mois, un chiffre que beaucoup de responsables à Kaboul considère comme sous-estimé.

Les pertes se sont accrues alors même que États-Unis ont accéléré leurs efforts diplomatiques pour entamer des pourparlers de paix avec les taliban avec la nomination de Zalmay Khalilzad, ancien ambassadeur des États-Unis à Kaboul, en tant qu'émissaire spécial pour la paix.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale