Salvini pas hostile à de légères retouches au budget 2019

Par
Le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite), a laissé entendre dimanche qu'il n'était pas hostile à l'idée de légères modifications concernant l'objectif de déficit budgétaire pour l'année prochaine, ce qui pourrait augurer de négociations entre Rome et Bruxelles pour éviter à l'Italie une procédure disciplinaire de la part de l'UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Le vice-président du Conseil italien Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite), a laissé entendre dimanche qu'il n'était pas hostile à l'idée de légères modifications concernant l'objectif de déficit budgétaire pour l'année prochaine, ce qui pourrait augurer de négociations entre Rome et Bruxelles pour éviter à l'Italie une procédure disciplinaire de la part de l'UE.