A Cuba, des artistes en grève de la faim après la détention d’un rappeur

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des artistes cubains assurent poursuivre depuis le 18 novembre une grève de la faim, ou de la soif, pour protester contre l’incarcération de l’un des leurs, le rappeur Denis Solís González, condamné à La Havane à huit mois de prison pour « manque de respect » vis-à-vis des autorités (desacato).