« Être intersectionnelle, c’est la base » : deux pionnières du féminisme croisent leurs regards

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Merci

"Nous n'avons jamais été aussi libres que sous l'Occupation"Sartre/Simone de Beauvoir

Excellente emission avec 2 personnalités brillantes qui ont passé en revue avec brio des thématiques qui agitent les sociétés occidentales.

Sur le décolonial il serait intéressant d'avoir le point de vue d'une intellectuelle d'origine immigrée Algérienne car on entend bien que l'idée du décolonial énoncée par Wassila présente des nuances importantes avec ce qui peut être énoncée par une intellectuelle "immigrée".

Merci pour cet échange de fond et de la mise en perspective des revendications actuelles.  

On aimerait un peu de contradiction.

Ça me rappelle 2005 quand Christine Ockrent organisait des débats dont tous les participants étaient pour le oui au référendum. 

Toute l'extrême-droite est occupée sur BFN, Cniouze, etc, et sans aucun contradicteur non plus…

"Autrefois à Colomb-Béchar,
J'avais plein de serviteurs noirs
Et quatre filles dans mon lit,
Au temps béni des colonies."

Michel Sardou

Il est significatif que mediapart n'ait pas couvert l'affaire JK Rowlings. La vision du féminisme de mediapart est totalement monochrome. Refuser a JK Rowling d'avoir son opinion révèle une logique de refus de l'altérité. En d'autres mots, le féminisme2.0 contempteur de JK Rowlings procédé d'une logique que je trouve fascisante (ou stalinienne). Il y a une phraseologie " officielle, " ne varietur. Mediapart a mis en exergue des critiques de "Dune" et des schtroupf qui sentent le papier brûlé de l'autodafe. Mediapart me fait peur.

MDP réussi une fois encore à inventer le débat sans contradicteur ni contradiction

tout le monde est d'accord, et flèche le neo-feminisme le plus religieux (dogme, liturgie, prêtres..ici le recours aux grands anciens emplis de sagesse, forcément crédibles de ce fait) qui soit pour seule option de l'humanité

dit MDP tu veux pas inviter Peggy Sastre, je suis certain que la théorie évolutionniste de la différence des sexes est totalement ignorée des lecteurs de MDP ?

Mdp permet à des chercheurs, des militants, des juristes, etc. la possibilité de s'exprimer librement sans se retrouver avec un idiot égocentrique qui coupe la parole. C'est peut-être pour ça que certaines personnes "sérieuses", consciencieuses, rigoureuses, honnêtes intellectuellement, que l'on ne voit jamais, acceptent les invitations. Enfin une émission qui ne se transforme pas en guerre d'égo...

Emission remarquable dans sa diversité et sa complexité . Les références aux mouvements féministes de 1970 en France  et l'actuel "Metoo" offrent des perspectives, idem pour les échanges concernant la situation des femmes  des mondes occidentaux et arabes dont laïcité et le "port du voile".

Merci beaucoup!

Juste une remarque : Quand l'une d'entre-elles dit "que l'on n'exige qu'aux femmes de justifier leurs classes d'origine", la question est "qui est "on" ? La question est "ça dépend d'où vient la critique." Dans les classes inférieures, c'est une question qui revient souvent quelque soit le genre lorsqu'une personne prétend défendre l'égalité (dans un sens général; social ou / et genre). N'est-ce pas une réalité que l'on retrouve surtout chez les personnes qui ont connu une ascension sociale ? N'est-il pas courant que les hommes des classes inférieures et voire, certaines femmes, critiquent les discours en provenance des élites intellectuelles pour critiquer un féminisme "bourgeois" ? Dans ce sens, ça devient un alibi pour refuser l'écoute. C'est sans doute ce qu'elle voulait signifier. Mais c'est vrai pour d'autres sujets. Bref, ça me semble une question plus complexe que cette assertion un peu rapide.

  • Nouveau
  • 03/12/2021 20:27
  • Par

Rien à voir avec le débat. Pourquoi le déroulé est coupé pour presque chaque phrase. Difficile de comprendre

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous