Le projet de Constitution égyptienne a été approuvé par 63,8 % des voix exprimées lors du référendum qui s'est déroulé en pleine crise politique, les 15 et 22 décembre, a annoncé mardi 25 décembre au soir la commission électorale. La participation officielle ressort à 32,9 % des près de 52 millions d'électeurs inscrits, a précisé Samir Aboul Maati, le président de la commission. Ce résultat officiel est conforme aux estimations des Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi, et des médias d'État qui avaient déjà rapporté que 64 % des votants avaient approuvé cette Constitution qu'ils défendent.