Des slogans les plus criés (« Nous voulons être libérées de la peur ») aux plus radicaux (« Pendons les violeurs »), la capitale indienne New Delhi s’est enflammée après le viol collectif particulièrement brutal d’une étudiante en médecine. Manifestations et répression d’une particulière violence agite le pays depuis près d’une semaine.